La Moutade, hier et aujourd'hui

Accueil

Bienvenue dans ce groupe qui a pour but, de parler de la Moutade .

La Moutade est une ancienne commune française, située dans le département du Puy-de-Dôme en région d'Auvergne-Rhône-Alpes, devenue, le 1er janvier 2016, une commune déléguée de la commune nouvelle de Chambaron-sur-Morge.

Si vous avez des photos à partager ou si vous reconnaissez une ou des personnes (surtout sur les photos d'école ),vous pouvez prendre contact avec moi ...je réponds à tous les messages !!

Bonne journée/soirée

 

ob_014ecf_fusion-communes

 

 

Posté par pommeverte63 à 18:36 - Commentaires [0] - Permalien [#]


15 juin 2017

Liste des Instituteurs à l'école élémentaire publique Antoine-de-Saint-Exupéry

L'école était partagé en 2 : d'un côté les garçons et de l'autres les filles. En 1930 , l'age de rentrée était de 5 ans.

Monsieur DELORME, instituteur pendant 30 ans à la Moutade, a eu l'autorisation de mettre les filles et les garçons dans la même classe en 1948. A partir de ce jour, il y eut une classe pour les petits et une pour les grands.

Grâce aux recensements en ligne sur les AD, j'ai pu retrouvé quelques nom d'instituteurs :

Nom

Prénoms

Période
à la Moutade

Photos

Date des recensements de la population

 

 

 

 

 

PEROL

Pierre

1/08/1868
pendant 32 ans 9 mois et 10 jours

 PEROL pierre

-Né le 12/01/1847 à Aubiat -Marié à à BELIN Marie Pauline le 22/10/1868

puis à ROUDY Marie Mélanie le 18/11/1871

-Décédé le 30/05/1901 dans l'exercice de ses fonctions

 

 Voir sa fiche individuelle ICI

 

1872
1876
1881
1886
1891
1896

1901

DEDET

Pauline

 

-Née le 19/11/1850, à Marvejols (Lozère)

 

1872

ROUDAIRE

Philippine Adelle Rachelle Eugénie

 

-Née le 16 mars 1856 à saint Gervais d'Auvergne,

 

1876

CHAFFRAIN

Marie

 

-24 ans (° vers 1857)

 

1881

FOUGERE

Marie (claudine)

2 octobre 1882 au 31 décembre 1905 pendant 23 ans et 3 mois

-Née le 1/04/1858 à Manglieux

- Décédée le 8/04 /1955 à Condat

 

 Voir  sa fiche individuelle ICI

 

 

1886
1891

1896
1901

COMBANNEYRE

François

 

-Né le 26 juillet 1865 à Charbonnière les vieilles

 

1906

SOUCHAL

Julia

 

Née le 4/08/1853 à Bourg Lastic

- épouse de BLAZIN Etienne, instituteur (1886-1910)
-Décédée le 9/02/1928

 

1906

MAY

Marie Augustine

1/02/1911 au 30/09/1912

-Née le 14 mars 1871 à Charensat

-Décédée le 8/02/1919

 

1911

BLANC

Paul louis

 

-Né le 23/02/1879 à Vensat

-Marié à Françoise Alexandrine CHAUSSE

-Décédé le 4/02/1962 à Vichy

 

1911

 

 

 

 

 

 

Mme BERNARD née SEGUIN

 

Victorine Angele

 

-Née le 1/05/1912 à Ennezat

-mariée le 18/02/1950 avec BERNARD Henri Lucien
- Décédée le 26/12/1999 à Ennezat

 

 Voir sa fiche individuelle ICI

 

 

 

DELORME

Joseph

 

instituteur pendant 30 ans

Delorme Joseph

Né en 1914

décédé en 1987

 

 

 

POGNAT

Perette

1992-1993

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Posté par pommeverte63 à 14:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Mme FOUGERE Marie institutrice de 1882 à 1905

NOM : FOUGERES

Prénom(s) : Marie

 

 

Profession : Institutrice

Élève de l’école normale de Notre Dame Issoire

BREVET OBLIGATOIRE le 1 avril 1878

CERTIFICAT d'APTITUDE PEDAGOGIQUE pour les écoles Maternelles: 22 juin 1887

Parcours

à Ayat du 16 juillet 1881 au 1 octobre 1882

à la Moutade du 2 octobre 1882 au 31 décembre 1905

à Ravel du 1 janvier 1906 au mai 1920

Directrice des travaux à l'aiguille dans l'école mixte dirigée par son père à Sainte Christine (63)

RETRAITE en octobre 1919

 

 

Filiation

Père : Jacques FOUGERE (instituteur à Manglieu)

Date et lieu de naissance : 18 avril 1828 à Brousse

Date et lieu de décès : 26 fevrier 1890 à Manglieu

Mariés le 14 fevrier 1855 à Manglieu

 

 

Mère : Marie GARDISE

 

Date et lieu de naissance : 12 avril 1832 à Manglieu

Date et lieu de décès : 14 septembre 1903 à Manglieu


 

NAISSANCE

 

le 1 avril 1858

 

à Manglieu

 

 AD 63_ 1851-1860 _6 E 204 8_vue 51

 

 

CELIBATAIRE

 

 

DÉCÈS

 

 

le 8 avril 1955

 

 

à Condat ?

 

 

 

NOTE

 

1 frére et 2 sœurs

 

- Marie née le 23/02/1856 à Manglieu, institutrice, + le 1/04/1909 à St Genes Champespe, épouse de Servaire Jean

 

- Marie Françoise ou Octavie ° vers 1868

 

- Antoine °vers 1863 (Manglieu?)

 

 

 

 Archives Départementales du Puy de Dôme

Posté par pommeverte63 à 14:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

06 juin 2017

M PEROL Pierre Instituteur de 1868 à 1901

NOM : PEROL

Prénom(s) : Pierre

 

 

Profession : Instituteur

BREVET ELEMENTAIRE obtenu le 3 aout 1867

Parcours :

Élève maître à l'école normale de Clermont-Fd du 1er octobre 1864 au 30 septembre 1867

à Saint Roche Savine du 15 septembre 1867

à Saint Angel du 15 novembre au 31 juillet 1868

à La Moutade du 1 aout 1868 au 30 mai 1901

 

 

Filiation

Père : PEROL jean

Date et lieu de naissance :

Date et lieu de décès :

 

Mère : COUTARD jeanne

Date et lieu de naissance :

Date et lieu de décès :

 

 

NAISSANCE

 

le 12 janvier 1847 à 9 heures

 à AUBIAT

AD 63_ 1831-1849_ 6 E 13 7_vue 141

 

UNION 1 

le 22 octobre 1868 

à Cellule 

Avec BELIN marie Pauline

date et lieu de naissance 3 fevrier 1848 à la Moutade

fille de Gabriel BELIN et de Marie BELIN

Décédée le 18/02/1869 à Cellule

 

 

AD 63 _1863-1894_ 6 E 68 26_vue 54

 

 UNION 2

 

le 18 novembre 1871

à Le Cheix Sur Morge

Avec ROUDY Marie Mélanie 

date et lieu de naissance 15 mars 1852 à Cellule, paroisse du Cheix

fille de François ROUDY et de Bonette FAURE

Décédée

 

 

AD 63_1870-1895_ 6 E 108 3_vue 12

 

 

 

 

 ENFANTS

prénom : Emile Jean Adolphe
né le 28/09/1876 à La Moutade

Ad 63_1870-1895 _6 E 242 2_vue 23

 

 

 

 DECES

 

Le 30 mai 1901

à La Moutade

 

AD 63_1896-1932 _6 E 3562_vue 24

 

 

Archives départementales du Puy de Dôme

 

Posté par pommeverte63 à 15:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

22 mai 2017

La Maison de DURAT

La maison de Durat (de Durato) est originaire du pays de Combrailles, qui faisait anciennement partie de la Basse-Auvergne, et fut depuis incorporé au Bourbonnais. Elle a eu pour berceau une châtellenie de son nom, située non loin de la ville de Pionsat, châtellenie qu'elle possédait de temps immémorial en haute litige et seigneurie, ne reconnaissant d'autre supériorité féodale que celle des ducs d'Auvergne, dont elle relevait en plein fief et sans hommage intermédiaire. (Arrêt du parlement de Paris du 23 décembre 1430). Un château fort existait dès le XIe siècle. Il ne subsiste à ce jour qu'une motte féodale surplombant un étang à la sortie de Pionsat.

Le seigneur de Saulnat était l’un des principaux nobles de la Limagne et portait de titre de "Seigneur de Blot et Saunat". Le bourg avait également un officier de police et un notaire en résidence, un curé et un vicaire à demeure dont la juridiction s’étendait aux villages de La Moutade et du Cheix, outre Pontmort et Saulnat. Les affaires que traitait le notaire royal le conduisait aussi au Mas, à Beauregard, à Aigueperse, à Varennes, à Pessat-Villeneuve ou à Saint-Bonnet.

FRANÇOIS DE DURAT, qualifié Haut & Puissant Seigneur, Chevalier, Seigneur du Mazeau, de la Serre, de Vaurène, de Buffière-Vieille, de Fournoux, de la Mazière & de la Moutade, né le 9 Janvier 1683, dit le Comte de Durat, fit son testament le 27 Juin 1726, par lequel il déclara qu'il voulait être enterré dans la paroisse de la Serre, au tombeau de ses prédécesseurs, & mourut la même année, suivant un acte original du Ier Octobre 1726.

Il avait épousé, par contrat du 7 Mars 1707, Marie d'Allemaigne, morte le 3 Novembre 1726, fille de François d'Allemaigne, Ecuyer, Seigneur de la Vergnière, de la Moutade, de Monclar & autres lieux, & de Dame Anne Noblet de la Roche-Aymon.

JEAN DE DURAT, qualifié Haut & Puissant Seigneur, Chevalier, Seigneur-Comte du Mazeau, de la Serre, de Buffière-Vieille, de Vaurène, de la Moutade, de la Vernière, de la Mazière, de la Combe, de Buxerolle, de Secondat, &c, né le 6 Septembre 1714, appelé le Comte de Durat-Buxerolle, a été Enseigne, & ensuite Lieutenant dans le Régiment Royal-Marine, où il a commencé de servir en 1730. Il s'est retiré en 1736, & est mort en Novembre 1772. Il avait épousé, 1° par contrat du 12 Novembre audit an 1736, Gabrielle d'Affy, morte au mois d'Août 1741, fille de Silvain-Jacques d'Affy, qualifié Chevalier, Seigneur de Viersat, de Chastelguion & de la Gagnerie, & de Dame Marie Ravier; & 20 par autre contrat du 21 Février 1748, Françoise de Bosredon, fille de Jérôme-Marien de Bosredon, qualifié Haut & Puissant Seigneur, Chevalier, Seigneur de Vielvoifin, de Marlange, du Condofeix, de Panoyriex, de la Saudade, &c, & de Dame Louise de Bosredon, & nièce de Jean-François de Bosredon, Chevalier de Malte & Commandeur de la Vinadière.

 

 

Posté par pommeverte63 à 10:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Histoire est un éternel recommencement

La Moutade était un petit village du centre de la France. Le village était  situé dans le département du Puy-de-Dôme en région Auvergne. Le village de La Moutade appartient à l'arrondissement de Riom et au canton de Riom-Est. Le code postal du village de La Moutade est le 63200 et son code Insee est le 63244. Les habitants de La Moutade se nomment les Moutadaires.

Cellule est l’agglomération où il y a le plus de constructions modestes à une ou deux ouvertures : l’ancien séminaire qui est aujourd’hui le foyer d’accueil du Viaduc n’est, à cette époque, pas encore construit. A l’inverse, à Saulnat et à Pontmort, les châteaux et gentilhommières, qui relèvent de la catégorie "de luxe", creusent l’écart. Le standing médiocre de Cellule confirme donc l’interprétation des chiffres du recensement quant au nombre d’habitants et à la composition des familles, et souligne la disparité qui existe au sein de la commune entre ses différentes composantes.

Jugeant qu’il y a eu discrimination, les habitants de La Moutade font circuler, dès
juin 1840, une pétition pour "la distraction de la section de La Moutade afin d’avoir une mairie propre" et ne plus dépendre de Cellule. Cette pétition est examinée par le conseil municipal cette même année au cours de deux séances animées dont les résultats sont d’abord incertains puis hostiles à ce projet. Six ans plus tard, la question est à nouveau à l’ordre du jour, d’autant plus actuelle que l’écart de population entre la Moutade et son chef-lieu s’est encore accru : La Moutade connaît une légère progression alors que Cellule voit sa population diminuer sensiblement. Le vote du conseil municipal est favorable à ce projet, mais la trop faible majorité entraîne des contestations et la motion est reportée.

En 1854, la question est une nouvelle fois débattue et la sécession à nouveau approuvée dans son principe, à condition que les frais engagés par l’opération soient à la charge des habitants de La Moutade puisqu’ils sont demandeurs. Enfin, un an plus tard, le projet de séparation est accepté, suite à un long rapport très favorable à cette idée. Il aura fallu quinze ans pour que le projet prenne forme et soit accepté par les membres du conseil municipal de Cellule, avant d’avoir aussi l’agrément des conseils d’arrondissement. Mais il faudra encore autant d’années pour que cela aboutisse à la création effective d’une commune autonome de La Moutade. L’indépendance est un long combat...

 

 

Posté par pommeverte63 à 10:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Faits divers

Police de proximité :

Dès le XVIIe siècle résidait à Cellule un sergent royal chargé de la sécurité et de la répression des infractions. Son implantation dans le bourg souligne l’importance de la paroisse qui, outre Saulnat et Pontmort, englobait également La Moutade et Le Cheix. Dans les années 1630, il s'appelait Claude Bernardet et habitait Saulnat. C'était l'époque où la chasse aux contrebandiers du sel battait son plein, mais il contrôlait aussi la circulation des personnes, enquêtait à la suite de plaintes, faisait office d’huissier, était missionné par le juge pour des décès suspects ou surveillait le cours de la Morge et du Chambaron pour prévenir les inondations.

Un siècle plus tard, il n’est plus fait mention de sergent, sans doute parce que la proximité de Riom avait fait supprimer cette charge. Après la Révolution, la sécurité des personnes et des biens peut à nouveau être assurée dans les petites communes, mais aussi cela sera à la charge de la commune.

 

Actes de décés :

En octobre 1801 un habitant de la Moutade fut trouvé mort dans un champ de Pontmort, et un juge fut délégué pour constater le fait, mais il n’y avait toujours pas de garde pour assister le maire : “Du vingt fructidor an dix de la République Française, acte de décès d’un homme inconnu que la voie publique indique pour être Saturnin Bertet de la Moutade suivant le procès-verbal dressé le vingt fructidor an dix par le premier suppléant de la justice de paix de l’arrondissement de l’est de Riom; constaté par moi Jean Demay maire de Cellule faisant les fonctions d’officier public de l’état- civil.”

En mars 1804 on trouva un cadavre à La Moutade et apparemment sans enquête de police, le maire fit enterrer l’inconnu au cimetière : “Du dix-sept ventôse an douze de la République Française, acte de décès d’un homme inconnu qui a paru avoir cinquante ans taille de quatre pieds neuf pouces teint plombé et olivâtre décédé ce aujourd’hui en ce lieu de Cellule sur la déclaration à nous faite par Amable Noël et Marien Marcheix tous deux domiciliés de cette commune et d’âge parfait lesquels n’ont su signer; constaté par moi Jean Demay maire de Cellule faisant les fonctions d’officier public de l’état civil.

 

 

Posté par pommeverte63 à 10:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

16 mai 2017

Brocante à Cellule

brocante-cellule-2017

Posté par pommeverte63 à 09:02 - Commentaires [0] - Permalien [#]

19 avril 2017

Listes des Maires

LISTE DES MAIRES DE LA MOUTADE

 

Nom

Prénom

Période

Photo

LORIN

Marie-Pierre

De 2008 à 2015

FAURE

Daniel

De 1989 à 1995
De 2001 à 2008

VEDEL

Robert

De 1983 à 1989

BELIN

Robert

De 1977 à 1983

 

 

RAVEL

Pierre Marie

De 1951 à 1977

Né le 14 mai 1899 - La Moutade, 63244, Puy de Dome, FRANCE

 

 

DHEURE

Emile Marius

De 1937 à 1951

Né le 25 novembre 1879 - La Moutade, 63200, Puy-de-Dôme, Auvergne, FRANCE

BELIN

Marius

De 1910 à 1917

BELIN

Alfred

De 1888-1909

EMY-CLERMONT

Saturnin

De 1884 à 1888

-né le 31 juillet 1831 – Cellule

-Décédé le 14 juillet 1900 - Venesmes , à l’âge de 68 ans

BELIN-MIGNOT

Gabriel

De 1881 à 1884

- Né le 26 janvier 1836 - Cellule, 63068, Puy de Dome, FRANCE

- Décédé le 12 juin 1882 - La Moutade, 63244, Puy de Dome, FRANCE , à l’âge de 46 ans

 

ENREILLE-ROUDY

Gal

De 1880-1881

Adjoint au Maire
- Né le 18 avril 1827 - Cellule, 63068, Puy de Dome, FRANCE

- Décédé le 5 septembre 1902 - La Moutade, 63244, Puy de Dome, FRANCE , à l’âge de 75 ans

EMERY-CLERMONT

Jean

De 1870-1880

La commune de La Moutade a été créée en 1869. Elle faisait auparavant partie de la commune de Cellule.
lien : Listes des Maires de Cellule

 

 

Posté par pommeverte63 à 11:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

10 avril 2017

Une exposition entre passé et présent

(article de la Montagne-10-04-2017)

Le club des aînés de La Moutade, commune déléguée de Chambaron sur Morge, a mis en place, salle Morge, des centaines de photos retraçant la vie des villages de La Moutade et Cellule de 1889 à 2017. L'exposition comporte également des clichés aériens des communes concernées.

Guy Brosson, président du club organisateur, épaulé par son équipe de bénévoles, a accueilli Philippe Gaillard, maire et l'équipe municipale presque au complet, pour l'inauguration officielle. De très nombreux habitants et présidents des autres associations de Chambaron sur Morge ont été également accueillis et ont pu admirer les photos. Certains se sont même reconnus ou ont découvert des membres de leur famille.

L'exposition sera ouverte au public, les mercredis 12 et 19 avril de 15 heures à 19 heures. L'entrée est libre.

 

ecole avant-après

Eglise avant-après

La mairie avant-après

la rue du fort avant-après

le calvaire avant-après

 

 

 

 

 

 

Posté par pommeverte63 à 20:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]